2007-2009

2007-2011

D'étranges

fleurs aux Vanités

etranges-fleurs.jpg

​« D'étranges fleurs »

2008

a-fleur.jpg

​« À fleur de terre, à fleur d'eau  »

2009

1--Hommage-%C3%A0-Philippe-de-champaigne

​« Ni le jour, ni l'heure »

2009

​« L'homme de toutes les douleurs »

2010

corbeaux.jpg

​« Invocations aux corbeaux »

Défiguration

Qui a pratiqué la peinture figurative sérieusement a rencontré à un moment ou un autre la figure du Christ, qu’il soit croyant ou non croyant.

 

J’ai nommé cette suite « Défiguration » parce qu’il s’agit d’une représentation où tout est défiguré.

La défiguration, dé-figuration, c’est la défaillance, l’effondrement de la figure.

On peut considérer qu’elle est aussi à la fois dé-création et re-création permanente des formes provisoires et fragiles de soi et de l’autre.

 

Donner voix en l’homme, à ce qui ne parle pas, à l’innommable.

 

 

Fabrice Rebeyrolle, notes d'atelier, 2010

Exposition L'homme de toutes les douleurs

 

Temple de Monneaux

2012

2009

« L'homme de toutes les douleurs »