Adieux à la méditérannée

​Pour ceux qui sont nés non loin de la Méditerranée, pas de doute :

La beauté existe.
Et quelle folie d’habiter loin d’elle !
Quelle folie, quelle absurdité de s’en exiler !
C’est celle de la fontaine de Nîmes, celle du moindre figuier, celle du moindre cabanon à outils dans une vigne, non loin parfois d’un pin, d’un pin parasol.

C’est la mer scintillant comme un tesson de mosaïque entre les oliviers.


Francis Ponge, ​extrait de « Pour un Malherbe »

​«  Les Cyprès »

2017

« Mare Nostrum »

2016

2016-2017

Paroles

en ruine

Série-Apparition(s)---Sans-titre--format

​«Apparition(s)»

2016

Vestige(s)-V-101x122.jpg

​« Vestige(s) »

2016

31-Peindre_une_bibliothèque-I---150x200c

​« Peindre une bibliothèque »

2016

​« L'étoffe de l'univers »

2017

45-45-X-64cm------2017---Copie.jpg

​« Mare Nostrum »

2017

VIGNETTE-1- L'ESPOIR .jpg

​« Miroir des sentiments »