2019

2019-2020

De près,

De loin

​« Territoire(s) »

2019

24- Le cri 1 -       100 x 81 cm 2019.jp

​« Autour de Rodin »

2020

​« L'assemblage des lieux »

L’homme effaré d’être cet homme

Que rien ne rattache à rien

Visage de son propre rêve

Moins un visage qu’une émanation d’humain archaïque

A la ténèbre toute close

Ce fragment de nuit plus sombre que la nuit toute entière

Dans une solitude absolue

L’homme habité par son propre mystère

N’ayant de regard que dedans.

Fabrice Rebeyrolle, notes d’atelier

Septembre 2019

Pour moi, Rodin est d’abord un modeleur de terre et de plâtre.

Dans chaque parcelle de matière, dans les moindres replis, la sensualité est constamment présente.

«  Grandes courbes simples d’un fruit désiré » dit- il… Rodin est un ogre amoureux. 

Le torse d’Adèle témoigne de cette traque du corps et c’est précisément ce modèle en particulier qui m’a inspiré.

En contrepoint, j’ai donc décidé de faire un tableau qui établit ce rapport singulier entre deux représentations du corps : celle de la sculpture et celle de la peinture.

 

Fabrice Rebeyrolle – Extraits de notes d’atelier Octobre 2019

« Le torse d'Adèle »

2019

« Autour de Rodin »