2013

Errantes

Odyssées

2013

chute-icare.jpg

​« La Chute d'Icare »

2013

nous-avons-bu-pluie.jpg

​« Nous avons bu la pluie »

2013

romane.jpg

​« Romane »

2013

​« Alentours du dessin »

Errantes odyssées

« Ils sont célestes les yeux que la nuit a ouvert en nous »


Novalis, Hymne à la nuit.

Dessiner quelque-chose

Ce qui se voit sur le papier, c’est une ombre

Une ombre qui revient comme convocation première des ombres

Un rapport de visibilité et d’absence

Le regard ne sait plus l’origine

Le désir est du côté de la métamorphose

Une idée de transformation, de flux dynamiques

Le dessin- objet est toujours en plusieurs états

Trace où se recomposent les divagations de l’esprit et des yeux

L’image est insaisissable

Soumettre le trait au caprice de la lumière

Questionnement relatif à la trace, au geste, au mouvement

C’est dans cette présence que réside l’hommage inquiet aux apparences

Entre songe et apparition

Un point de rencontre obscur

Energie noire

Une sorte de deuil magnifique et magnifié

La conscience d’un désastre qu’on ne saurait regarder en face

Comme tramé par le regard

 

Fabrice Rebeyrolle, notes d'atelier, novembre 2013

2013

« Alentours du dessin  »